Rechercher

Faire de l'espace pour accueillir de la nouveauté

Bonjour à toutes et à tous,


Me voici de retour après deux mois de pause de plusieurs choses. À la fin de l'automne dernier, j'ai ressenti un grand besoin de faire le vide et mon intention était de rester loin des médias sociaux, de Netflix et de mes divers projets qui prenaient beaucoup d'espace dans mon esprit. Comme l'hiver invite à prendre ce temps pour faire éclore de nouvelles choses, j'ai décidé de me mettre en diapason avec la nature et de laisser ce qui voulait émerger le faire grâce à l'espace (en lieu et en temps) que je laissais disponible. Je peux déjà vous confirmer que c'est une pratique que je vais répéter, car cela m'a amené plusieurs prises de conscience et bien que je n'aie pas réussi à rester sans projet bien longtemps, ce qui est en train de naître me réjouis au plus haut point.


J'avoue que lorsque j'ai pris ma décision de me 'déconnectée' pour mieux me reconnectée, j'avais un peu peur du passage à vide. Quel genre d'état d'être allais-je vivre? Je pensais rejoindre l'ennui et éventuellement frôler la dépression, car c'est qui m'arrive en général lorsque je m'ennuie. Pourtant, je me disais que ce passage à vide serait une bonne chose, car il me donnerait une direction. Souvent, nous sommes habitués de choisir une direction en fonction de ce que nous considérons la réussite, mais cela ne veut pas dire que nous suivons la voie du coeur. Le passage à vide ramène à cette voie. Ce qui peut être intimidant avec cette recherche de la direction du coeur est lorsqu'on s'aperçoit que l'on avance dans le sens opposé depuis des années. Mais mieux vaut faire cette réalisation maintenant que plus tard ou jamais.


Une des réalisations que j'ai faite dans mes premières semaines de janvier est par rapport à la direction que je suivais dans ma pratique artistique. À l'école, on nous apprend à réfléchir, à critiquer, à analyser, à explorer différentes voies pour trouver la meilleure façon de communiquer une idée. Cette façon de faire est intéressante dans un contexte de marketing et pour vendre ses idées. Toutefois, c'est la voie des pensées et non celle du coeur. Après avoir parler avec quelques autres artistes, j'ai confirmé ce que je ressentais déjà, ma formation académique m'avait créé plusieurs blocages créatifs! Et cela, autant dans mon cours de littérature profil création que mon cours d'art et média. J'ai pris conscience que la production d'art dans un contexte académique est centré sur le résultat. Le processus est limité au résultat. Alors qu'en fait le résultat ne devrait être connu que lorsque le processus est accompli, lorsque l'exploration a eu lieu et que la direction est venue du coeur et non de la tête. J'étais déjà au niveau du coeur lors de la création de mes peintures d'essence, par contre, en dehors de ce type de peinture, je n'arrivais plus à créer quoi que ce soit, ayant cette fausse idée que ça ne servait à rien, puisque ça ne serait probablement pas assez bon pour être vendu!! Et pourtant, même si on nous dit de plus en plus qu'un artiste doit être un entrepreneur, on oublie parfois que la partie recherche et développement, qui ne rapporte rien directement, est en fait super importante. Ma mission est donc devenue: retrouver le plaisir de créer, juste pour le plaisir de créer. Le fait de pouvoir échanger des moments de créations avec l'AAPSA (association des artistes peintres de Sainte-Adèle), lors de leurs ateliers libres m'a permis de recréer un espace pour l'exploration "gratuite". J'ai également fait l'acquisition de plusieurs livres d'art thérapie et de projets créatifs pour m'inspirer vers de nouvelles avenues.


Ma pause de Facebook, Instagram et Netflix m'a fait réalisé ma dépendance face à la technologie, les images animés, la télé, le besoin de me sentir connecté aux autres via l'internet, bref, de savoir ce qui se passe sans un véritable échange. Je n'ai pas fait le calcul du temps que je perdais à chaque jour, mais par la réalisation de plusieurs projets durant cette diète de technologie, je sais que dorénavant, je dois me mettre quelques limites dans mon usage des écrans afin de réserver cet espace pour plus de moments créatifs.


J'ai d'ailleurs remarqué que les invitations se faisaient plus fréquentes quand on ne les attendait pas! J'ai eu plusieurs belles surprises durant ces deux mois. J'ai été accepté dans l'AAPSA, puis dans la galerie collective Espace Rhizomes et je ferai également partie d'une exposition collective avec la ville de Sainte-Anne-des-Plaines à la fin mars. De plus, la télévision communautaire est venue filmer dans mon studio pour l'émission "À chacun son art!". Je vous partage l'épisode aussitôt qu'il sera publié! Toutes ces bonnes nouvelles m'ont amené à faire un peu de travail sur ma page internet et à élaborer mon service de peinture d'essence, qui fait suite à l'expérience que j'ai menée en 2019.


Voici donc une vidéo explicative de ce qu'est une peinture d'essence:



Pour terminer, cette année, autant que possible, je prévois vous partager des vidéos qui remplaceront les images de méditations. En fait, les vidéos vous proposent pas loin d'une vingtaine d'images dans lesquelles vous perdre et vous retrouver. Pour moi, c'est une façon de me recentrer grâce aux couleurs de ces images sorties tout droit d'une autre dimension. J'espère que ces voyages interdimensionnels vous raviront et vous permettront de faire le vide lorsque vos pensées et vos émotions s'entrechoquent et prennent toute la place. Un petit vidéo comme une respiration pour l'âme! Je vous les conseille particulièrement avant d'aller vous coucher. Voici le premier de la série:




Que la lumière innonde votre esprit et que la légèreté habite votre coeur


Fleuressence

0 vue
  • redbubble
  • Blogger Icône sociale
  • Icône sociale YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2023 by The Urban Art Store. Proudly created with Wix.com